• Jail Time Records sort « Show Me The Way » de JEJE

    La première vidéo de JEJE «Show Me The Way» est sortie, tournée à l’intérieur de l’aile des femmes de la prison centrale de Douala-Cameroun.

    JEJE est la première artiste féminine de Jail Time Records.
    Originaire du Nigéria, JEJE est arrivée au Cameroun dans son enfance. « Show Me The Way » est une ode à la résilience et à la foi face à toutes les épreuves que la vie nous met au défi.

    Cette chanson est née de la douleur, de l’amour et de la force de JEJE alors qu’elle endurait courageusement deux ans d’incarcération à la prison centrale de Douala en tant que jeune femme. C’est une chanson d’espoir et de rédemption, un message pour ceux qui cherchent la lumière lorsqu’ils sont piégés dans des moments sombres de leur vie.


    Lire L’article sure Crack Magazine:


  • The Guardian article sur Jail Time Records

    lire l’article ici


  • Le Nouveau Studio d’enregistrement de Jail Time Records

    Jail Time Records ouvre son nouveau studio d’enregistrement hors de prison. Le nouveau studio d’enregistrement est essentiel pour la réintégration des artistes ex-condamnés dans la communauté. L’objectif est que les rappeurs, les producteurs, les anciens artistes de la prison et les affiliés du label puissent continuer à cultiver leur talent musical une fois sortis et, surtout, se tenir à l’écart de ce qui les a amenés en prison. En effet, au Cameroun, le taux de récidive est d’environ 80%. En outre, le projet vise à changer la perception de la société de l’emprisonnement. Il est encore tabou, surtout pour les familles, d’accepter ceux qui ont été en prison. Découvrez la collection capsule d’ANTI-DO-TO conçue par Federico Curradi avec des illustrations réalisées par les détenus de la prison centrale de Douala ici.


  • JAIL TIME RECORDS ARTICLE SUR CRACK MAGAZINE

    lire l’article ici


  • JTR ARTICLE SUR HUCK MAGAZINE

    lire l’article ici